La méthode Ruiz

Guillaume Ruiz crée au début des années 80, une méthode d'échecs qui lui permet de battre tous les ordinateurs. Il l'écrit avec l'aide de son ami Jean-Baptiste Louiers et l'édite. Il tente alors de la commercialiser  en passant des publicités dans le mensuel Europe Echecs. Beaucoup de joueurs sont intéressés et se mettent à jouer la Ruiz. Il teste également sa méthode contre des joueurs de club puis contre des maîtres et des grands maîtres internationaux. Il a notamment la chance de jouer contre Kasparov et Fisher quelques parties qui révolutionneront sa méthode. On accuse la méthode Ruiz d'avoir été inspirée par l'ouverture favorite d'Adolphe Hitler. On tente de le salir à tout prix. Harcelé puis menacé par le monde "officieux" des échecs qui n'acceptent pas cette façon de jouer jugée "anti-fairplay", mon père se fera physiquement violemment agressé et sommé de "tout laisser tomber". Sous la pression, il  se retire pour écrire des romans et sombre dans la dépression. En cherchant sur internet, je me suis rendu compte que, depuis, sa méthode avait été utilisée  en championnat de France et plagiée avec le nom ridicule d'Ouverture Hippopotame, voire d'autres animaux moins glorieux... Je suis en train de classer et vérifier les différentes notations et brouillons que mon père gardait pour une nouvelle version de la méthode Ruiz, afin de publier cette méthode d'échecs à l'aquelle il tenait tant. Je reste persuadé que les joueurs d'échecs, tant amateurs que professionnels, ont tous intérêt à ce que cette façon de jouer se popularise et que le jeu d'échecs soit abordé sous un angle différent et nouveau.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×