Les 3 raisons de l'assassinat de Guillaume Ruiz

Pourquoi?

A en croire l'enquête qui a suivi le meurtre de mon père, il y aurait au moins 5 mobiles pouvant expliquer sa mort:

1) Le trésor que mon père aurait caché, une fortune en espèces, dans un lieu secret connu de lui seul, et peut-être d'une ou plusieurs autres personnes, a pu être le mobile de son assassinat. Le coupable a-t-il réussi à trouvé la cachette et faire main basse sur le trésor? Rien ne le prouve. Cependant, l''équivalent de plusieurs millions de francs ainsi que des lingots d'or pourraient être la cause de sa mort violente.

2) La méthode d'échecs qu'il avait créée, la METHODE RUIZ, gênait certaines personnes dans le milieu très fermé du monde des échecs. Si cette nouvelle façon de jouer avait percé le secret des échecs, elle mettait en péril tous ceux qui avaient un poste important dans le domaine des échecs, puisque cette méthode impliquait un bouleversement radical du jeu des échecs. Et si on se souvient que Guillaume Ruiz avait été sauvagement agressé dans les années 80 par des inconnus qui lui avaient lancé: "laisse tomber les échecs! t'as rien à faire dans le monde des échecs!", alors on peut mieux comprendre que cette METHODE RUIZ, qu'on avait essayé de lui acheter puis de lui voler afin de la faire disparaître, ait pu être le mobile de son assassinat.

3) Le plagiat dont mon père accusait Frédéric Beigbeder pour son roman "Windows on the world" a pu également être la cause de sa mort. En effet, après avoir comparé son propre roman "Twin towers of love" avec celui de Beigbeder, Guillaume Ruiz lui a envoyé des lettres qui sont restées sans réponse. Suite à cela, l'ordinateur de mon père a été piraté plusieurs fois et des coups de téléphones anonymes ont commencé à le harceler.

Je ne sais pas lequel de ces mobiles est le vrai, et si le vrai mobile se trouve parmi ces 3 mystères ou si la vérité est ailleurs, mais ce dont je suis persuadé, avec ma mère, c'est que mon père n'a pas été victime d'un accident, et ne s'est pas suicidé. Le harcèlement dont il a été victime avant sa mort laisse penser que celui qui l'a tué savait ce qu'il faisait et n'a pas assassiné un inconnu gratuitement. La préméditation est établie. Seul le véritable mobile et l'identité du meurtrier sont encore à découvrir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×